Subscribe Now
Trending News
05 Dec 2021

Blog Post

Générale

Cameroun anglophone – Le Chef De La Diplomatie Vaticane En Médiateur 

Cameroun anglophone – Le Chef De La Diplomatie Vaticane En Médiateur

RFI

Le chef de la diplomatie vaticane Pietro Parolin conclut ce mardi 2 février sa visite d’État au Cameroun. Dimanche, il s’est rendu à Bamenda, une première pour une personnalité de si haut rang depuis le déclenchement de la crise anglophone. L’Église catholique compte jouer le rôle du médiateur au Cameroun.

Les ecclésiastiques seront-ils les faiseurs de paix du Cameroun ? Le chef de la diplomatie du Saint-Siège le croit. Vendredi, au palais d’Etoudi, Pietro Parolin a transmis au président Biya un message proche d’une offre de service, à savoir « l’attention et la solidarité » du pape envers le Cameroun, surtout en ce moment où il expérimente « un conflit sociopolitique dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest »

Au sein du clergé local, on estime que le gouvernement est prêt à donner davantage de latitude aux religieux anglophones pour sécuriser une accalmie et engager de véritables discussions.

Dimanche, Mgr Parolin a joint les actes à la parole en célébrant la messe sur l’esplanade de la cathédrale Saint-Joseph de Bamenda, des milliers de personnes profitant du fort déploiement sécuritaire pour l’accueillir malgré les menaces des séparatistes.

« Nous sommes tous responsables de la paix. Seul le dialogue vraiment sincère peut aboutir », a-t-il déclaré, mouchoir blanc à la main, après avoir formalisé la consécration comme archevêque de Mgr Andrew Nkea, figure engagée localement dans le dialogue.

Sur place se trouvaient de nombreux officiels, dont le secrétaire général de la présidence Ferdinand Ngoh Ngoh, ainsi que des représentants d’autres cultes : presbytériens, baptistes, musulmans, associés aux tractations en cours.

Pour conclure sa tournée, Mgr Parolin donnera ce mardi matin une leçon magistrale sur la diplomatie du Saint-Siège aux étudiants et enseignants de l’Université catholique d’Afrique centrale à Yaoundé, avant une messe à la cathédrale Notre-Dame-des-Victoires.

Related posts