Subscribe Now
Trending News

Blog Post

Économie

Cameroun : Le Plan Triennal Spécial Jeunes a Financé Près De 5500 Projets En 3 Ans 

Cameroun : Le Plan Triennal Spécial Jeunes a Financé Près De 5500 Projets En 3 Ans

Agence Ecofin

Avec un taux de chômage élargi plus élevé chez les 15-34 ans, la problématique de l’emploi des jeunes revêt une importance stratégique pour le Cameroun qui doit désamorcer cette potentielle bombe sociale. Avec le PTS-jeunes, l’exécutif ambitionne de toucher 1,5 million de jeunes en 3 ans.

Avec une enveloppe initiale de 102 milliards FCFA, le Plan triennal spécial Jeunes (PTS-Jeunes) a financé 5485 projets depuis 2017. L’information est tirée d’une interview accordée à nos confrères de Cameroon Tribune par le ministre Mounouna Foutsou de la Jeunesse et de l’Education civique.

Le PTS-Jeunes est une initiative qui vise à faciliter l’insertion socioéconomique des jeunes dont l’âge varie entre 15 et 35 ans.

« Sur le territoire national, on comptabilise 16 021 emplois à mi-parcours », soutient le membre du gouvernement. Les bénéficiaires de ce plan se recrutent parmi les personnes inscrites sur la plateforme de l’Observatoire national de la jeunesse.

A cette date, plus d’un million de jeunes dont 2 035 issus de la diaspora se sont fait enrôler sur cette plateforme. « Parmi eux, 58 % sollicitent le financement de projets ; 23 % entendent mener des missions de volontariat ; 2 % recherchent un emploi et 18 % une formation professionnalisante », détaille Mounouna Foutsou.

Le Plan, qui est actuellement implémenté dans les 360 arrondissements du pays, ainsi que dans la diaspora, a également permis de consolider 32 000 plans d’affaires issus de toutes les régions du pays, révèle le site Stopblablacam.

Pour rappel, les financements du Plan Triennal Spécial-Jeunes sont orientés vers les six domaines que sont l’artisanat, l’agriculture, l’industrie, l’élevage, l’économie numérique et l’innovation technologique. Le processus vise à appuyer 1,5 million de jeunes, à raison de 500 000 jeunes par an.

Selon les dernières statistiques du ministère de la Jeunesse et de l’Education civique, parmi les porteurs d’idées de projets, 33,70 % sollicitent l’agriculture au sens large, 28,84 % l’industrie, 22,85 % l’économie numérique, 10,48 % l’innovation ainsi que 4,4 % d’autres secteurs non répertoriés dans ces domaines de concentration.



Your support helps protect Cameroon Report and it means we can keep delivering quality journalism that’s open for everyone around the world.
Every contribution, however big or small, is so valuable for our future.

Donation Cameroon Report

Articles Similaires