Subscribe Now

Trending News

Générale

Cameroun-Noso :151 séparatistes ont déjà rejoint le centre de désarmement de Bamenda Voici détails 

CAMEROON MAGAZINE

C’est le bilan dressé par la commission de suivi de mise en œuvre des résolutions un après le Grand dialogue national.


Seulement 151 ex-combattants séparatistes ont déjà rejoint le centre de désarmement, de démobilisation et de réintégration de Bamenda (Nord-Ouest). C’est ce qui ressort du bilan dressé par la commission de suivi de mise en œuvre des résolutions du grand dialogue national, un an après sa tenue à Yaoundé. Ces ex-combattants, apprend-on, sont en cours de réinsertion dans la société.

Ils sont encadrés et formés dans plusieurs domaines tels que la couture, la coiffure, l’informatique et l’élevage. En plus des conditions d’encadrement jugées insuffisantes par les ex-séparatistes, ces derniers déplorent l’exiguïté du centre qui ne leur permet pas de mieux s’émanciper. L’Etat rassure de son côté qu’un centre secondaire est entrain d’être construit.

Crée par le Président de la République, Paul Biya fin 2018, le Comité national de désarmement, de démobilisation et de réintégration (CNDDR) vise à offrir aux anciens combattants de la secte islamiste Boko Haram et des groupes armés dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, une issue « digne » et des perspectives de réinsertion sociale, qui devraient ouvrir la voie à un retour au calme et à la normalité.

Mais son succès reste mitigé. Car les affrontements entre forces gouvernementales et séparatistes armés qui réclament un Etat indépendant « Ambazonie », se poursuivent dans les deux régions anglophones du pays depuis novembre 2017. Une guerre qui a déjà causé un bilan humain selon des ONG, de plus de 2000 morts, 500.000 déplacés et un million d’élèves déscolarisés.



Your support helps protect Cameroon Report and it means we can keep delivering quality journalism that’s open for everyone around the world.
Every contribution, however big or small, is so valuable for our future.

Donation Cameroon Report

Articles Similaires