Subscribe Now
Trending News

Blog Post

Santé

Couverture Sanitaire : Yaoundé et Douala Comptent 2% d’Hôpitaux Publics 

Couverture Sanitaire : Yaoundé et Douala Comptent 2% d’Hôpitaux Publics

Actu Cameroon

C’est le triste constat que fait Manaouda Malachie, ministre de la Santé publique, devant les parlementaires.

Dans les villes de Yaoundé et de Douala, l’on note un manque inquiétant de formations sanitaires publiques offrant des services et les soins de santé de base. C’est le triste constat que fait Manaouda Malachie, ministre de la Santé publique (Minsanté) devant les parlementaires.

Il s’exprimait au cours d’une séance d’information des parlementaires sur « La politique du gouvernement en matière de développement des infrastructures de santé : Etat des lieux et perspectives. » C’était le mercredi 9 décembre 2020.

Pour se faire comprendre, le Minsanté s’appuie sur trois axes : le profil de l’offre de soins et services de santé au Cameroun, ensuite les perspectives de modernisation de la carte sanitaire. Enfin, les contraintes et éléments de plaidoyer.

Pour ce qui est du premier aspect, on note que les régions du Nord (86%) et de l’Extrême-Nord (86%), de l’Adamaoua (72%) et de l’Est (71%) sont presque totalement dépendantes des formations sanitaires publiques. La couverture en formations sanitaires publiques est moyenne dans les régions du Sud (66%), du Sud-Ouest (63%), du Nord-Ouest (60%), du Centre hors Yaoundé (55%), de l’Ouest (54%) et du Littoral hors Douala (52%).

L’offre de soins dominée par les formations sanitaires privées

Alors dans les villes de Yaoundé et Douala, où les formations sanitaires publiques représentent seulement 6% respectivement, l’offre de soins et services de santé est dominée par les formations sanitaires privées laïques à but lucratif (85%) à Yaoundé et 84%) à Douala.

Il faut relever que la ville de Douala qui abrite 22% des formations sanitaires tous statuts confondus, ne compte que 8% des formations sanitaires publiques. Les villes de Douala et Yaoundé, qui regroupement respectivement 17% et 14% de l’ensemble des formations sanitaires du pays, ne comptent que 2% de formations sanitaires publiques.


Globalement, la densité des formations sanitaires s’établit au niveau national, à environ 4 227 habitants/ formation tous statuts confondus, et 9113 habitants/formation sanitaire publique.



Your support helps protect Cameroon Report and it means we can keep delivering quality journalism that’s open for everyone around the world.
Every contribution, however big or small, is so valuable for our future.

Donation Cameroon Report

Articles Similaires