Subscribe Now
Trending News
04 Dec 2021

Blog Post

Générale

Près De 3 Milliards FCFA Pour Un Nouvel Accord Entre Le Cameroun Et l’Union-Européenne 

Près De 3 Milliards FCFA Pour Un Nouvel Accord Entre Le Cameroun Et l’Union-Européenne

Actu Cameroon

La troisième Facilité de coopération technique va s’étaler sur une période de cinq ans.

Le ministre de l’Économie, de la planification et de l’aménagement du territoire (Minepat), Alamine Ousmane Mey a présidé la cérémonie de signature de la convention de financement de la troisième Facilité de coopération technique (FC-T) entre la République du Cameroun et l’Union-européenne le 1er décembre 20.20 à Yaoundé. D’une durée de cinq ans, ce programme va contribuer à maximiser l’efficience, l’efficacité et l’impact de l’aide de l’Union européenne au Cameroun en vue d’améliorer les conditions de vies de la population camerounaise à travers le développement économique inclusif (y compris les investissements du secteur privé), la diminution de la pauvreté et le renforcement de la gouvernance a-t-on appris.

La troisième facilité de coopération du lie Fonds européen de développement (FED) est dotée d’une enveloppe de 2 951 000 000 FCFA (deux milliards neuf cent cinquante -un million de Fcfa) est cofinancé par l’Union européenne à hauteur d’un milliard neuf cent soixante-sept millions FCFA et neuf cent quatre-vingt-quatre millions de FCFA pour l’État camerounais.

Selon Sébastien Bergeo’n, le chargé d’affaires à l’Union euro-péenne, cet instrument à trois piliers : il permet, d’une part, de renforcer les capacités et de former les acteurs de la coopération UE-Cameroun dans les domaines d’intérêts stratégiques, tels que l’Accord de partenariat économique ou le plan d’investissement externe. D’autre part, la Facilité de coopération technique permettra de faciliter la constitution des dossiers de mixage prêts-dons (blending), un instrument -phare de l’action extérieure de l’UE. Enfin, il permet une visibilité commune.

Il s’agit par-là démettre en valeur l’esprit de partenariat qui guide la coopération entre les deux parties. «Ces trois piliers ont indéniablement contribué à solidifier les liens qui nous unissent, à porter nos efforts dans une direction commune, celle de la population camerounaise. Cette troisième facilité de coopération technique, j’en suis convaincu, y contribuera également» a tenu à expliquer le représentant du Chef de la délégation de l’UE au Cameroun.

L’un des axes majeurs de cet instrument repose sur le renforcement des capacités de l’ordonnateur national (ON) à travers la. cellule d’appui à l’Ordonnateur national (Caon), des ministères techniques, du secteur privé et des acteurs camerounais dans l’identification, la conception, la mise en œuvre, le suivi et la coordination des interventions réalisées au Cameroun par le biais des différents instruments de l’UE.’ Par ailleurs, il va jouer un rôle dans la structuration du dialogue économique notamment en liaison avec le secteur privé et l’amélioration du climat des affaires.

De même, cette signature ‘de convention intervient dans un contexte où le partenariat entre les deux parties est marqué par l’adoption de la stratégie nationale de développement (SND) du Cameroun pour la période 2020-2030 , «ce programme , en alignement parfait avec la S ND, confère à la maturation des projets un rôle primordial dans le cadre du renforcement des capacités, de préparation du budget de l’État, et contribue à l’approfondissement de la rationalisation des choix budgétaires dans un contexte macro-économique difficile» à souligner le Minepat.

Pour rappel, les deux premières facilités de coopération technique entre le Cameroun et l’Union européenne ont été respectivement mises en œuvre- entre 2015-2017 et 2017-2021. . Celles-ci ont permis de financer de multiples activités nécessaires à la mise en œuvre du partenariat Cameroun-UE : formations, séminaires, études sectorielles et activités de visibilité. 

Related posts